Cover-website-UH!-LARGE-Anasthasia.png
 

ENTRETIEN AVEC ANASTHASIA BLANCHÉ, GUIDE DE PASSAGE

LA JOIE D'IMAGINER AVEC EUX... #08

Avec Anasthasia, on déroule un fil pour trouver notre chemin et accompagner l'entreprise vers la sortie du labyrinthe. Anasthasia est guide de passage. Son langage est métaphorique, empreint de mythologie grecque. Psychanalyste et psycho-sociologue, elle tisse des liens inattendus pour repenser le rapport à soi, aux autres et au monde. Ses travaux portent sur le passage des âges, les transitions de vie, le rapport au travail… Anasthasia compare la période actuelle à l’«Odyssée personnelle et collective» vécue par les retraités, qui doivent se réinventer et transformer en profondeur leur rapport à l’espace et au temps. Ne perdons pas le fil : Anasthasia nous offre de la haute couture de la pensée, pour embellir notre motif de société.


***

 

Je crois que le confinement comme la retraite ouvre la possibilité d'un nouvel essai de soi. Notre économie psychique se transforme par une relecture de notre vie.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, je pense que le Retraité est la figure emblématique de l’avenir et le symbole de « la cause humaine ». Les questions individuelles qui se posent aux retraités sont, par une étonnante coïncidence, une convergence inédite, les mêmes, en miroir, en écho, que celles qui se posent à l’échelle de la société aujourd’hui, en pleine mutation anthropologique. Elles sont riches d'enseignement.


La retraite, qu’elle soit attendue ou redoutée, constitue un tournant majeur dans les étapes d’une vie et cela nous concerne tous. Ce passage à la retraite, comme toute transition, comporte des menaces et des opportunités et peut être marqué par une crise existentielle, due à la nécessité vitale de redéfinir son rapport à soi, aux autres, au monde. La transition, voyage vers l'inconnu, véritable odyssée intérieure, invite le sujet à se réinventer, se recréer, à bâtir un nouvel équilibre, une nouvelle identité. Les enjeux sont d'apprendre à exister autrement, dans un espace et un temps différents, prendre le risque du nouveau.


Dans ce temps de l'essentiel, valeurs, croyances, idéaux, compétences, rôles, et désirs sont réinterrogés. C'est aussi un moment unique de rendez-vous avec soi-même, une belle opportunité pour ré-inventer sa vie, dans un temps retrouvé de liberté inédite. Les bouleversements auxquels le sujet est confronté ne sont d’ailleurs pas sans rappeler les remaniements identitaires vécus à l'adolescence. Des questions fondamentales émergent : s’interroger sur son rapport au travail et la place qu’il occupe dans sa vie.; que faire de sa nouvelle vie et quel sens lui donner? qu’est-il permis d’espérer ? Plus concrètement : quelles priorités ? comment apprendre à occuper son temps libre ? via quelles activités ? avec qui ? Comment repenser le pacte conjugal, en se retrouvant à 2, entre 4 murs, 24 h sur 24? Comment réaménager son lieu de vie, s’approprier différemment les espaces sociaux ?


Le centre de gravité psychique a basculé par rapport à la précédente identité socio-professionnelle, afin qu’un nouvel être puisse sortir de cette nouvelle matrice. De même, le centre de gravité géopolitique du monde a bougé, redessinant ainsi un planisphère poly-centré ; un nouveau monde est en gestation, avec un nouveau paradigme.


La transition énergétique de notre psychisme libéré du travail, s'il ne veut pas se fossiliser, s'investit vers de nouveaux centres d'intérêts puisant dans des ressources multiples et renouvelables. De même, au niveau planétaire, nous sommes dans la nécessité vitale de trouver d’autres ressources que les énergies fossiles et fissiles, des énergies renouvelables.


L'économie psychique s’est transformée par un nécessaire travail de relecture de notre vie, de renoncements nécessaires, afin de distinguer ce qui doit croître et ce qui doit décroître, permettant ainsi une croissance psychique vers un changement qualitatif de plus d'être, et de plus de sens. Le monde économique construit sur une Hubris dans la course à l’avoir immédiat, l’idéologie mythique de la croissance économique sans fin, sévit partout et remet en cause les fondements de notre « vivre ensemble » selon un modèle ni viable ni enviable. Une sagesse écologique de l'habiter invite le retraité à faire face aux limites physiologiques du vieillissement, à prendre soin de lui, de son entourage, de l'environnement. De même, pour éviter le désastre écologique et les délires technologiques, nous sommes confrontés à réduire notre mode vie et de consommation et d'arrêter nos "forfaits illimités".

Le retraité doit définir un nouveau projet de vie, dans un âge de nouveaux essais de soi, renoncer au rêve d’éternelle jeunesse et d’immortalité, pour retrouver un supplément d’âme. Nous devons créer un nouveau projet de société, un récit collectif dans la transmission d’une humanité plus tolérante, coopérative, et partageuse envers les générations futures.


Inédit, inconnu, inouï, irréel, inimaginable; ces mots remplissent notre actualité. Ulysse, dans son incroyable odyssée a déjà traversé de multiples épreuves. Il peut nous être un guide précieux et créatif dans ces temps de bouleversements majeurs.


Anasthasia Blanché


***

A suivre sur la page Linkedin Utopia Hackers et Instagram @utopiahackers notre série "LA JOIE D'IMAGINER AVEC EUX..." qui donne la parole, en cette période difficile, à des voix nouvelles empreintes d'optimisme et de lumière. 

 
 

©2020 - Utopia Hackers