ENTRETIEN AVEC REINE-MARIE HALBOUT, ACCORDEUSE DE TEMPS

LA JOIE D'IMAGINER AVEC EUX... #16

Reine-Marie est accordeuse de temps : elle redonne sa juste longueur au temps. Alors que l’entreprise s’évertue à rattraper le temps perdu, Reine-Marie nous fait prendre conscience qu’il s’agit là d’une illusion, qui résonne à contre-temps. Elle nous donne des clés pour se réajuster : « ouvrir la porte du temps pour le retrouver » et entrer en harmonie avec notre « monde intérieur », le temps du rêve et de la création. Reine-Marie Halbout est psychologue clinicienne et psychanalyste jungienne. Elle nous invite à amplifier notre présence au temps, plutôt que de chercher en vain à l’optimiser. Car c’est dans l’inconscient de l’Homme, comme de l’entreprise, que réside la créativité.

Libérer pour créer, cela nous fait vibrer !


***

 

« Je propose pour seule tâche de la temporalité "penser, rêver, et travailler"… C’est par ces verbes bien ordonnés que François Ier accueillit son invité Léonard de Vinci à Amboise. »

J’espère que cette entrée dans le déconfinement ne nous précipitera pas dans la recherche du temps perdu, après cette première esquisse si fertile du temps retrouvé. 

Pendant ces deux mois, j’ai vécu un ajustement progressif à un rythme de vie plus juste, un rapport au travail et aux autres plus profond et créatif : plénitude d’une période où il est possible de penser, de lire, d’écouter de la musique, de rêver, dans le silence de la ville. Moment privilégié pour réfléchir à nos liens avec les personnes que nous aimons, éprouver le manque de leur présence et nous centrer sur l’essentiel du temps présent.  


Dans l’entreprise et dans nos vies contemporaines, le temps est vécu comme une pression, une folle course en avant qui nous coupe de nous-mêmes et des autres. Nous devenons alors des objets du temps, du temps que : « nous n’avons pas » et qui nous possède. 


Epuisés par cette pression incessante, combien de dirigeants sans boussoles, tournant comme des girouettes, au gré des vents ? Comment trouver ou retrouver l’inspiration dans cet affolement permanent, comment incarner le sens et les valeurs alors qu’ils sont eux-mêmes « hors d’eux » ? Comment devenir des guides et non plus des automates épuisés ? C’est l’enjeu de nombreux coachings de dirigeants et de parcours thérapeutiques que j’ai eu l’occasion d’accompagner. 


François Ier, lorsqu’il invite Léonard de Vinci à venir s’installer à ses côtés, à Amboise, lui propose pour seule tâche de « penser, rêver et travailler ». Juste intuition du roi quant à l’ordre de ces verbes... 


Ce que nous venons de vivre nous propose de devenir sujet du temps , pour y déployer nos savoirs conscients et inconscients et nos aspirations les plus audacieuses, loin des modes d’un management qui confond agilité et agitation. Cette expérience nous invite à accepter nos limites et notre interdépendance avec les mondes du vivant ; nous avons besoin les uns des autres et c’est à cet endroit que notre vulnérabilité est notre force. 


En ouvrant la porte du temps pour le retrouver, nous devenons plus libres d’accéder à la richesse de notre monde intérieur  porteur des germes de nos histoires individuelles et collectives à venir. C’est bien ce qui nous permet d’imaginer un monde tissé de nos espoirs et de nos rêves, relié aux mythes et aux symboles ressources de l’humanité. C’est là où se trouve la source pour dépasser les problèmes apparemment insolubles, et s’avancer – ensemble - dans les voies du futur.


Reine-Marie Halbout

***

A suivre sur la page Linkedin Utopia Hackers et Instagram @utopiahackers notre série "LA JOIE D'IMAGINER AVEC EUX..." qui donne la parole, en cette période difficile, à des voix nouvelles empreintes d'optimisme et de lumière. 

 
 

©2020 - Utopia Hackers