ENTRETIEN AVEC VANESSA ENGELS, RESPIRATRICE CORPORATE

LA JOIE D'IMAGINER AVEC EUX... #13

Vanessa Engels respire. Son souffle de gaieté saisit. Sa parole oxygène et ses gestes impriment une bienveillance immédiate. Vanessa est une exploratrice passionnée de joie et de souffrance. Elle ne s'interdit aucun extrême pour accueillir le besoin des autres, qu'ils soient caressés ou blessés. C'est dans cette tension de toutes les vies que Vanessa cherche sa respiration profonde. Elle respire comme elle chante. Elle inspire comme elle imagine le beau. Elle expire comme elle se nettoie de ses nuages. Elle retient son souffle pour écouter aussi les battements du cœur de l'entreprise.... Car elle rêve de délicatement lui apprendre à inspirer dans tous les sens du terme.


***

 

Je fais respirer l'Homme et l'entreprise. Expirer ses peurs et lâcher prise, inspirer ses rêves... C'est le chemin du brainstorming au "brainbreathing".

Il y a 20 ans, mes études universitaires en communication m’ont laissée perplexe. Le monde de l’entreprise ne respirait pas la vie à mes yeux. Il ne respirait pas tout court. Aussi, comme j’avais soif de sens, d’apprendre, de rencontrer et d’aimer, j’ai créé ma voie en autodidacte libre et passionnée.

Aujourd’hui, je fais respirer. C’est le moyen le plus rapide de revenir à soi. De se voir de l’intérieur et de transformer ce qui demande à l’être. C’est une renaissance, parfois même une naissance. C’est aussi une façon de lever le voile sur nos rythmes et nos mouvements fondamentaux. La manière dont se déploie l’inspiration est à l’image de notre façon de nous ouvrir au monde tandis que notre expiration correspond à notre faculté de lâcher prise ou de déléguer. C’est un vrai langage que j’ai étudié pendant des années. Il m’a emmené chaque fois plus loin dans l’étude du vivant et de nos systèmes. Ce mouvement de contraction - expansion est une façon qu’a l’univers de connecter, de traiter l’information, de s’organiser et de grandir de manière naturelle et pérenne. Ainsi respirent l’humain, les relations, les organisations, les entreprises... Tout respire ou tout étouffe. 


La crise que nous traversons appelle une nouvelle respiration. Cela fait un moment que les acteurs de la vie économique se questionnent. Et là, je crois qu'ils sont enfin prêts. Il fallait cette cassure, cette expiration avant d’inspirer un nouveau souffle pour se laisser inspirer. La vie nous attend et cette fois, nous l’entendons. Mieux encore, nous avons envie de l’écouter!


Et "respirer mieux "parle aussi au monde de l'entreprise. Car la respiration unit tous les systèmes du vivant, du micro au macro, du personnel au collectif. Penser « outside the box » passera par respirer « outside the box » car le cerveau suit la respiration. C'est le chemin du  « brainstorming » au « brainbreathing »...


Imaginons l’oxygène comme une mer infinie et harmonieuse d’informations, et le système neuronal de nos cœurs comme l’espace de traitement de cette information... C'est l’inspiration, dans toute sa puissance et son intelligence ! Imaginons encore les retombées en terme de bien-être, de liens, d’énergie et de sens retrouvé... La respiration est bien une écologie de soi au coeur de la nouvelle création de valeur.


Vanessa Engels


***

A suivre sur la page Linkedin Utopia Hackers et Instagram @utopiahackers notre série "LA JOIE D'IMAGINER AVEC EUX..." qui donne la parole, en cette période difficile, à des voix nouvelles empreintes d'optimisme et de lumière. 

 
 

©2020 - Utopia Hackers